La Stomothérapie comprend 4
champs cliniques :

Incontinence

Qu'est-ce que l'incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire n’est pas une maladie mais bien un symptôme lié à divers troubles physiques ou mentaux. Celui-ci donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d’urine, qui peuvent se produire le jour ou la nuit. Actuellement, divers moyens existent pour la maîtriser ou la traiter. Bien qu’elle touche particulièrement les personnes âgées, elles ne sont pas les seules à souffrir d’incontinence urinaire. Les femmes sont généralement plus souvent touchées.

Causes

Bien qu’elles varient selon le type d’incontinence, voici les principales causes d’incontinence urinaire.

  • Accouchement vaginal
  • Amincissement de la peau du vagin ou de l’urètre après la ménopause
  • Chirurgie à la prostate
  • Compression ou une lésion de la moelle épinière
  • Constipation
  • Descente de vessie
  • Hypertrophie bénigne de la prostate
  • Incapacité à se déplacer (Incontinence fonctionnelle)
  • Infections urinaires répétitives
  • Prise de certains médicaments (Exemple : Antidépresseurs, décongestionnants nasaux, relaxants musculaires)
  • Problème de santé chronique (Diabète, maladie de Parkinson, etc.)

Types d'incontintinence urinaire

Incontinence urinaire à l’effort

Il s’agit de la forme d’incontinence urinaire la plus courante chez les femmes. C’est la fuite d’une petite quantité d’urine en raison d’une pression au niveau de l’abdomen et de la vessie au moment d’un effort physique, d’un accès de toux, d’un éternuement ou d’un éclat de rire. Elle survient lorsque les muscles du bassin sont affaiblis.

Incontinence urinaire d’urgence

Bien que ce type d’incontinence représente 25 % des incontinences féminines, elle peut également toucher l’enfant et l’homme âgé. Elle est aussi connue sous le nom de « vessie hyperactive ». Les muscles de la vessie sont hypersensibles à l’étirement et aux signaux nerveux. Les actions les plus simples telles que marcher, rire ou simplement penser à uriner peut déclencher des pertes d’urine parfois importantes. Les personnes atteintes urinent donc fréquemment.

Incontinence urinaire mixte

Cette forme d’incontinence urinaire est une combinaison de l’ensemble des types. La plus fréquente est celle de l’incontinence à l’effort et de l’incontinence d’urgence.

Incontinence urinaire par regorgement (ou par trop-plein)

C’est la forme d’incontinence la plus fréquente chez l’homme. Elle résulte d’un trop-plein d’urine dans la vessie. Les troubles de la prostate sont souvent à l’origine du problème.

Incontinence fonctionnelle

Certains troubles physiques ou mentaux peuvent empêcher une personne de se rendre à temps aux toilettes. Ainsi, 75 % des patients âgés incontinents souffrent d’une atteinte cérébrale (tumeur, accident vasculaire cérébral, maladie de Parkinson).

Incontinence totale

Il s’agit d’une incontinence caractérisée par un écoulement continu d’urine, jour et nuit. Les personnes touchées n’ont aucun contrôle volontaire de leur vessie. L’incontinence urinaire totale est le plus souvent la conséquence de lésions physiques survenant, en particulier, en raison d’un accident ou d’une maladie qui atteint le système nerveux.

Source : Passeport Santé

Coloplast
Convatec
hollister
Médi
3M
Collection A/C
Kendall
Molnlycke
Smith&nephew
Tena

3180, Chemin Chambly, Suite 207
Longueuil, Québec J4L 1N6